Pourquoi la proposition de loi dérive de la théorie du genre…

 

Aude Mirkovic donne les arguments détaillés pour répondre à une question souvent posée: cette loi ne concerne pas seulement les couples homosexuels, elle nous concerne tous... mais en quoi exactement ? 

La réponse est qu'en réalité, cette loi est une loi sur la filiation, pas sur le mariage.

Cette loi change la définition de la filiation, et donc affecte forcément toutes les familles, même les plus "normales'. En effet chers parents, vous pouvez croire encore que vous avez donné la vie à vos enfants, mais la loi ne le reconnaîtra plus.

Vous serez seulement leurs éducateurs, rien d'autre. Votre qualité de papa ou de maman biologique n'aura plus aucune valeur devant la loi. L'acte de naissance de vos futurs enfants fera de vous un foyer d'accueil.

Alors, maintenant, vous sentez-vous concernés, oui ou non ? Avez-vous enfin l'impression que cette loi change quelque chose pour vous ? Croyez-vous encore que cette loi consiste seulement à donner aux homosexuels des droits que vous avez déjà et que vous garderez, et qu'après tout ça ne vous fait ni chaud ni froid et, comme on dit, c'est leur vie ?
Toutes les dérives potentielles viennent de ce changement de définition de la filiation.